Les Comptines : quels bienfaits pour mon enfant ?

café familial à Lyon.jpg

On connaît tous des comptines pour enfants : ces petites chansons nous restent souvent dans la tête et on pourrait même parfois frôler l'overdose. Mais figurez-vous que ces comptines ont d'autres vertus que d’être facile à retenir par les enfants : elles leurs sont bénéfiques. En effet, elles ont une influence sur l‘éveil du langage de nos bambins avant l’école. Elles permettent également d’améliorer leur capacité à lire et à écrire. Alors, quels sont les bienfaits des comptines pour nos enfants ? La team de notre café familial à Lyon s'est posé la question.

Les sons

Pour les tout-petits de 0 à 3 ans, les comptines facilitent l’acquisition des sons. Lorsqu’on chante une chanson à un enfant, on a tendance à exagérer chaque syllabe. Et c’est exactement ce qu’il faut faire ! De cette manière, il devient curieux et essaye de répéter ce qu’il a entendu. Plus tard, ces mêmes sons l’aident à découvrir de nouveaux mots et d’enrichir son vocabulaire. Ils contribuent également à la distinction des différentes intonations. Au-delà, la mélodie renforce la compréhension du sens d’un message, sans forcément que les enfants en comprennent tous les mots.

Aide à la lecture et à l’écriture

Réciter des comptines à nos petits dès leur plus jeune âge, les aide à appréhender les récits. La construction d’une histoire est la même que d’une comptine. Il y a un début, un milieu et une fin. Votre enfant est habitué à cette construction et cette routine le rassure. Cela l’amène à comprendre les livres plus facilement.

En plus de favoriser la lecture, les comptines posent aussi les bases de l’apprentissage de l’écriture.En écoutant des comptines, un enfant peut associer un son à une lettre plus facilement. Par exemple, comme l’explique le site de Naître et grandir : “l’enfant peut en venir à reconnaître le son que fait la lettre «c» dans «coucou» ou à entendre que «coucou» et «hibou» finissent par «ou»”.

Concentration et interaction

Chanter une chanson à un jeune enfant l’aide à développer sa concentration. En effet, en écoutant la mélodie, il reste attentif à la voix qu’il entend. Plus tard, cela lui apprend l’interaction avec les autres et la patience. Réciter une comptine à plusieurs et chacun son tour est aussi un bon moyen d’y parvenir. De cette manière il assimile qu’il doit attendre que l’autre ait fini pour commencer à chanter.

Si votre chérubin fait preuve d’une exclusivité absolue concernant le thème des comptines qu’il affectionne, sur les animaux par exemple, ne vous inquiétez pas… Ce n’est pas un dictateur en devenir. En revanche, c’est peut-être un génie ! Au fait avez-vous pensé aux comptines dans une autre langue ? Notre café familial à Lyon vous parle d’ailleurs prochainement des atouts du bilinguisme pour les enfants.