Apiki, les jouets de notre café familial

café familial lyon 6e.png

Aujourd'hui dans notre blog, on poursuit la présentation des partenaires de notre café familial. Après notre torréfacteur et notre pâtissier, nous mettons en lumière aujourd'hui Apiki :kesako ? Apiki c'est un très chouette site de vente en ligne de jouets pas comme les autres, des jouets "cools pour enfants happy porteurs de jolies valeurs", un peu comme nous en fait ;). Vous l'avez sans doute remarqué, pour remplir les malles de la salle de jeux du Tout Petit Café, Apiki nous a offert plein de jouets ! Et pour mieux nous parler de ce site atypique, Tiphaine Beguinot -l'une des deux fondatrices- répond à nos questions.

 Tiphaine Beguinot, co-fondatrice d'Apiki (30 ans aujourd'hui)

Tiphaine Beguinot, co-fondatrice d'Apiki (30 ans aujourd'hui)

C'est quoi l'histoire d'Apiki ?

Avec Aurélia Zambon, mon associée, on se connait depuis quelques années déjà. Nous avons toujours œuvré autour de l'enfance parce que c'est une période fascinante. Apiki n'est pas notre première association en fait. Nous avons commencé par la conception d'une application pour les enfants en 2013. Quelques mois plus tard nous avons travaillé sur un projet de cartes à grandir. C'est seulement, en décembre 2016, que nous avons décidé de fonder Apiki. En clair c'est une marque qui a une réelle histoire.
Avec Apiki, nous voulions proposer des jouets que nous aimions, mais que nous ne trouvions pas en France comme Kano : un kit pour construire son ordinateur.

Qu'est-ce qui vous différencie d'une autre marque de jouets ?

Une chose qui nous rassemble avec Aurélia, c'est de porter certaines valeurs. On aime les jouets pour l'aspect pédagogique qu'ils représentent. Si certains fabricants de jouets voient l'enfant comme une source de revenu, ceux avec qui nous travaillons ont une vraie démarche d'apprentissage et de transmission.
C'est d'ailleurs pour cela que nous aimons les "makers" (des jouets à construire). Ce type de jouet permet d'apprendre en faisant et met l'enfant dans une démarche active. Un makers donne la possibilité d'aborder des domaines qui peuvent sembler compliqués comme les sciences ou les maths, mais via une approche très ludique. Comment ? Tout simplement en donnant à l'enfant la possibilité de manipuler.
Et c'est grâce à certains piliers comme l'ouverture sur le monde, l'éco-responsabilité, la curiosité que nous choisissons nos jouets.

 Aurélia Zambon, co-fondatrice d'Apiki      (39 ans aujourd'hui)

Aurélia Zambon, co-fondatrice d'Apiki      (39 ans aujourd'hui)

Dans notre café familial, les Whoa-Bots Monstres remportent un vrai succès, vous pouvez nous en dire plus sur eux ?

Les Whoa-Bots sont fabriqués et sérigraphiés à la main ! C'est un passionné des jolis objets et des jouets en général qui en est à l'origine. Son atelier a entièrement été conçu afin de limiter au maximum les émissions de CO2.

Pourquoi avoir accepté de devenir partenaire du Tout Petit Café ?

Encore une fois c'est une question de partage de valeurs communes : l'humain et les jolies histoires. Avec Aurélia, nous avons trouvé ce projet hyper intéressant. Personnellement je suis aussi maman et les lieux kid friendly ne sont pas très courants donc nous sommes très sensibles à ce genre de démarche. D'autant plus quand on connait l'importance du "100% produit localement" de votre café familial... Et puis en dernier, c'est une question de feeling qui a tout de suite fonctionné !

cafe familial lyon.jpg